dimanche 21 décembre 2014

Le corps féminin au Moyen Âge

Le corps féminin au Moyen Âge




eBook € 7,99

Collana medi@evi. digital medieval folders, 05

anno 2014

Disponibilità disponibile










A. Paravicini Bagliani, Avant-propos / Premessa -
D. Jacquart, La morphologie du corps féminin selon les médecins de la fin du Moyen Âge
C. Thomasset, Le corps féminin ou le regard empêché
J. Wirth, Le sein féminin au Moyen Âge
L. Moulinier, Aspects de la maternité selon Hildegarde de Bingen (1098-1179)
O. Niccoli, Corps maternels. Les Mystères de la génération aux débuts de l'époque moderne
C. Schuster Cordone, Maternité et sénescence. Le corps féminin entre prodige et transgression.

Bourses professorales Hannah en histoire de la médecine

Bourses professorales Hannah en histoire de la médecine


Appel à candidatures

Département d’innovation en éducation médicale
Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa

La Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa sollicite des candidatures pour des bourses professorales Hannah en histoire de la médecine. On s’attend du récipiendaire d’une bourse professorale Hannah qu’il apporte une contribution d’envergure à la mission de recherche et d’enseignement de l’Université d’Ottawa. Il doit présenter une série de conférences et de séminaires périodiques sur l’histoire de la médecine à l’intention des étudiants des programmes du premier cycle dans le domaine médical, ainsi que des conférences à l’intention de toute la population de l’Université durant l’année, en plus de jouer le rôle de personne-ressource pour les programmes postdoctoraux. Il participe également à la direction et à la formation des étudiants des cycles supérieurs afin d’approfondir leurs connaissances en histoire de la médecine.
Le titulaire d’une bourse professorale Hannah doit en outre coordonner l’élaboration d’un cours en ligne en histoire de la médecine destiné à un auditoire international, en stimulant les contributions de nos partenaires internationaux situés en France et en Chine. Il prend part à la conception du programme de médecine et sciences humaines en contribuant au contenu historique pour tous les thèmes abordés.
La Faculté est à la recherche de spécialistes en histoire de la médecine pour occuper un poste à temps plein ou à temps partiel. Les candidats auront de préférence un doctorat en histoire de la médecine et auront fait la preuve d’une certaine productivité en recherche dans le domaine. La maîtrise des deux langues officielles (français et anglais) constitue un atout. Ces bourses professorales sont d’une durée maximale de deux (2) ans. Des postes de professeurs à plus court terme sont aussi offerts; ces postes conviennent particulièrement aux universitaires à la recherche d’un poste de professeur durant un séjour sabbatique à l’Université d’Ottawa.
Les candidats retenus relèveront du programme de médecine et sciences humaines du Département d’innovation en éducation médicale (DIEM) de la Faculté de médecine. Les candidats occupant actuellement un poste de professeur à l’Université d’Ottawa seront nommés conjointement au DIEM; une nouvelle nomination à un poste universitaire à la Faculté de médecine sera faite au rang approprié, avec affectation principale au DIEM.
Les personnes intéressées sont priées de produire une brève déclaration d’intérêt au plus tard le vendredi 16 janvier 2015, accompagnée d’un curriculum vitæ à jour, d’un exposé de recherche, des intérêts en matière d’enseignement et de rayonnement, un échantillon d’une publication récente ainsi que les noms et adresses de trois références. Tous les documents du dossier de candidature doivent être transmis à l’adresse suivante :
Dr Jean Roy
Vice-doyen, Bureau des affaires francophones
Faculté de médecine, Université d’Ottawa
451, chemin Smyth (pièce 2045)
Ottawa (Ontario) K1H 8M5
Courriel : bafmed@uottawa.ca
L’Université d’Ottawa est un établissement bilingue (anglais et français); les candidats doivent faire preuve d’un certain niveau de compétence dans la langue seconde.
Nous encourageons tous les candidats compétents à poser leur candidature; la priorité sera cependant accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents. L’Université d’Ottawa souscrit au principe d’équité : les femmes, les Autochtones, les membres des minorités visibles et les personnes handicapées sont invités à poser leur candidature.




Hannah Professorships in the History of Medicine
Department of Innovation in Medical Education
Faculty of Medicine, University of Ottawa
The Faculty of Medicine, University of Ottawa, invites applications for Hannah Professorships in the History of Medicine. The incumbent of a Hannah Professorship position is expected to make a significant contribution to the research and educational mission of the University of Ottawa. He/she will provide a regular lecture/rounds series in the History of Medicine to the undergraduate medical program students, and will provide lecture series to the wider university throughout the year, as well as acting as a resource to the postgraduate programs. She/he will also participate in graduate supervision and education to further scholarship in the history of medicine.
The Hannah Professorship position will coordinate the development of an international online course in the History of Medicine, fostering the contributions from our international partners based in France and in China. He/she will participate in curriculum development by making contributions to the historical content of the Medicine and Humanities curriculum for all the themes developed in the program.
The Faculty is seeking specialists in the History of Medicine for a full-time or part time opportunity. The ideal candidates will have a PhD in History of Medicine with demonstrated research productivity in the field. Proficiency in both official languages (English and French) is an asset. These professorships are for duration of up to two (2) years. Additionally, shorter time-limited professorships are available; they are ideally suited for academics seeking a professorship during a sabbatical stay at the University of Ottawa.
The successful candidates will become a part of the Medicine and Humanities program, within the Department of Innovation in Medical Education (DIME) at the Faculty of Medicine. Applicants holding a current academic appointment at the University of Ottawa will be cross-appointed to DIME; new academic appointment to the Faculty of Medicine will be made at the appropriate academic rank with a primary appointment in DIME.
A brief statement of interest should be submitted no later than Friday, January 16, 2015, together with: a current CV; a statement of research, teaching and outreach interests; one sample of a recent publication; and the names and addresses of three references. All application materials should be addressed to:
Dr. Jean Roy
Vice-Dean, Office of Francophone Affairs
Faculty of Medicine, University of Ottawa
451 Smyth Road (room 2045)
Ottawa, ON K1H 8M5
Email: bafmed@uottawa.ca

The University of Ottawa is a bilingual institution (French and English); candidates will be required to demonstrate some knowledge in their second language.
All qualified candidates are encouraged to apply; however, Canadians and permanent residents will be given priority. Equity is a University of Ottawa policy; women, aboriginal peoples, members of visible minorities and persons with disabilities are encouraged to apply.


samedi 20 décembre 2014

Santé, maladie et traitement d'Homère à Galien

HYGIEIA - Health, Illness, Treatment from Homer to Galen




Exhibition
Museum of Cycladic Art
Neofitou Douka 4, Athens 106 74, Grèce
From 19/11/2014 until 31/5/2015

How did ancient Greeks care for their nutrition and bodies? How did they address the issue of public health? What would an athlete do if he got injured 2.500 years ago? Were there any surgical tools? How did they use opium and other pharmaceutical substances and herbs?
From the dawn of its existence, humanity has strived to improve all aspects of living conditions. Achieving and maintaining good health, seeking to understand the causes of diseases and, mainly, searching for solutions to fight and treat illnesses have been a primary concern and interest throughout all periods of civilization.

The Museum of Cycladic Art presents the major archaeological exhibition Hygieia: Health, Illness and Treatment from Homer to Galen, focusing on the universal subject of Health, providing an overview of the evolution of ancient medical practices: the transition from magico-religious healing practices to rational, scientific medicine. The exhibition presents approximately 300 artifacts with the participation of 41 international museums, including the Louvre, the British Museum, the National Archaeological Museum of Athens, the Musei Capitolini.

Our earliest literary sources for the history of Greek medicine are the epic works of Homer which clearly reveal that the Greeks of the Heroic Age linked sickness and disease with the supernatural, regarding them as manifestations of the wrath of the gods. To appease the gods, they employed prayers, purifications, animal sacrifices etc. Even the idea of health (Hygieia) was personified as a wonderful goddess usually accompanied by a snake, the symbol of therapy.

By the late 6th century BC, however, philosophy came to exercise a powerful influence upon the development of medicine. Hippocrates and the classical Greeks were the first to evolve rational systems of medicine free from magical and religious elements, realizing that maintaining good health and fighting disease depend on natural causes.

The exhibition presents 3 main subjects: Health, Illness, and Treatment, and covers the era from 1200 B.C. to the 3rd c. A.D.
Health: Archaeological objects unveiling the ways hygiene was treated in antiquity ranging from athletics to personal hygiene. Objects depicting the ideal mode of life, related to personal hygiene as well as public health.
Illness: Physical, mental as well as collective illnesses depicted in marble motive relieves and terracotta figurines.
Treatment: Vases and marble reliefs depicting Homeric heroes and the treatment of their woulds. Healing deities, such as Asclepius hero-healers temples dedicated to Asclepius, known as Asklepieia


The exhibition is curated by
Prof. Nicholas Chr. Stampolidis
Director of the Museum of Cycladic Art,

Yorgos Tassoulas
Curator of Antiquities, Museum of Cycladic Art



Exhibition catalogue :


Questionner le corps dans la médecine antique

Experimentation: Querying the Body in Ancient Medicine

Call for papers

Sponsored by the Society for Ancient Medicine and Pharmacy (SAM). SAM is an affiliated group of the Society for Classical Studies.


Accepted papers will be presented at a SAM panel at the SCS at the 2016 meetings, which will be held January 7-10, 2016 in San Francisco, CA. Panelists must be members of the SCS at the time of presentation.


For some decades now, the experiment has functioned within the history of science as a privileged site for understanding the production of scientific knowledge as a mode of praxis amenable to sociological and historical as well as philosophical analysis. One of the consequences of the experiment’s significance has been a reinforced sense of seventeenth-century science as radically different from premodern practices due to its “experimental” nature. We invite papers for this session that reassess the status of the experiment in ancient Greco-Roman medicine. How do ancient authors define an experiment? What determines its success or failure? What is the status of experimentation in making truth claims in ancient medicine, especially in relation to other kinds of appeal to experience? What kinds of experimental practices do we see represented in ancient medical texts and in what social and institutional contexts are they undertaken? Papers may engage with other areas of scientific inquiry in antiquity and/or the history of the experiment broadly understood.




Please send an abstract of 500-600 words of your proposed paper (20 mins.) by e-mail to Brooke Holmes (bholmes@princeton.edu). Deadline for submission of abstracts is March 1, 2015.

vendredi 19 décembre 2014

Henri-François Le Dran et la chirurgie des lumières

Henri-François Le Dran (1685-1770) et la chirurgie des lumières

Bernard Hoerni 


Éditeur : Editions Glyphe
Prix de vente au public (TTC) : 17 €
182 pages ; 20,5 x 14 cm ; broché
ISBN 978-2-35815-143-6


Deux siècles après Ambroise Paré et Vésale, qui, au début du XVIIIe siècle, ont fait sortir la médecine d'un long obscurantisme, les chirurgiens se séparent des barbiers. Sans doute favorisés par le caractère pratique de leur activité, ils établissent un corpus de connaissances et de techniques, ils abandonnent l'humorisme et organisent un enseignement qui n'est plus la transmission de traditions
millénaires. Ils créent une Académie qui forme le creuset critique de ces progrès déterminants.
Dans ce mouvement, Henri-François Le Dran (1685-1770) est un chirurgien représentatif par sa carrière, son inventivité (il crée plusieurs nouveaux instruments) et son rôle dans l'organisation des hôpitaux et de l'Académie de chirurgie. C'est un observateur scrupuleux, un enseignant appliqué, ses observations constituent les premières données solides de la cancérologie.

Les maladies tropicales en Amérique latine et aux Caraïbes

Tropical Diseases in Latin America and the Caribbean - a historical perspective


Call for Papers

1-4 July 2015 / Fundação Oswaldo Cruz, Rio de Janeiro, Brazil. 

The workshop is organised by Casa de Oswaldo Cruz/ Fiocruz and the University of York as part of the British Academy-funded collaborative project Public health policies and practice in the Caribbean and Latin America: a historical perspective.

Part of a series of international workshops that explore the knowledge and practices related to the history of tropical health and medicine in Latin America and the Caribbean from the 18th century to the present, this three-day symposium focuses on malaria, leishmaniasis, schistosomiasis, dengue, yellow fever and other diseases that affected the people from that region in the colonial and post-colonial period. In particular, it will pay attention to the clinical, laboratory and epidemiological studies of these diseases and the institutional methods adopted to tackle these diseases but will also raise important questions regarding the historicity and pertinence of the concept of tropical medicine.

We welcome proposals for papers from established scholars, early career reseachers and postgraduate students on any part of the Caribbean and Latin America that address one or more of the above-mentioned diseases and engage with one or more of the following themes and issues:

- the production of scientific knowledge
- exchanges of knowledge and practice between colonies and metropole
- interactions among different social actors (e.g. doctors and patients, doctors and government officials, and national governments and NGOs)
- scientific and sanitary networks
- the role of national, regional and international health organisations

Deadlines 

Abstract submission – 1 February 2015

Abstract acceptance notification – 1 March 2015

Abstracts of 300 words maximum and presentations are accepted in Portuguese, English and Spanish. All proposals and a one-page cv must be submitted electronically to the e-mail workshoptropicaldiseases@fiocruz.br.

jeudi 18 décembre 2014

Fodéré à la génèse de la médecine légale moderne

Fodéré à la genèse de la médecine légale moderne : doctrines, pratiques, savoirs et réseaux d’experts, des Lumières au début du XXe siècle

Appel à communications

Colloque co-organisé par : l’Unité d’Histoire moderne, département d’histoire générale, UNIGE (Equipe DAMOCLES), le CRIHAM (Universités de Poitiers et Limoges), le département TeSIS (Université de Vérone) et le laboratoire ERMES (Université de Nice - Sophia Antipolis) : Genève - 26-27-28 Novembre 2015


Le colloque européen « Fodéré à la naissance de la médecine légale moderne : doctrines, pratiques, savoirs et réseaux d’experts, des Lumières au début du XXe siècle » a pour objectif de (re)penser l’histoire de la médecine légale et sa genèse au tournant du positivisme du XIXe siècle, à travers la personnalité et le parcours de l’un de ses pères fondateurs, François-Emmanuel Fodéré, auteur notamment du célèbre Traité de médecine légale 1798, réédité à Paris en 1813. La perspective envisagée par ce colloque est celle d’une histoire intellectuelle et d’une histoire sociale de la médecine légale à travers ses doctrines et ses pratiques, ce projet s’inscrivant dans la lignée du colloque de Genève de 1996 : « Homo criminalis : pratiques et théories médico-légales, XVIe-XXe siècles » (Équinoxe. Revue de sciences humaines, 22, 2000).

Il s’agit donc d’éclairer la construction d’une science placée au service de la justice criminelle, en partant d’un état des lieux des savoirs, puis en abordant l’évolution de la pensée de Fodéré d’un traité à l’autre, son positionnement au regard de la communauté scientifique (continuation ou innovation), sa conception de la médicine légale et des qualités du médecin légiste ; la réception de ses traités à la fois théorique et pratique et les controverses qu’ils ont pu susciter.

Ce colloque ne se limitera pas à la médecine légale, mais sera ouvert à des questions d’hygiène publique et de police sociale, dans le cadre d’une véritable expertise sociale globale, en s’intéressant à d’autres questions chères à Fodéré. Il sera également question, pour mesurer l’importance de l’apport de Fodéré à la médecine légale moderne, de reconstituer sa biographie : ses origines et ses liens familiaux, sa formation (dans les États de Savoie puis à Paris) et son savoir (héritage des Lumières), son parcours intellectuel (voire spirituel), politique et professionnel, ses enseignements et sa reconnaissance institutionnelle. De même, il s’agira aussi d’évoquer ses très larges préoccupations et intérêts, en médecine d’abord (avec ses travaux sur le crétinisme, le goitre, les affections scorbutiques, la phtisie, le choléra, et plus généralement sur les maladies des montagnards), mais également dans d’autres domaines tels que l’aliénisme, l’hygiénisme, les prisons, l’assistance, la médecine militaire, les statistiques, les épizooties ou la préhistoire…

Chronologie : les propositions de communication porteront sur des questions se situant entre le XVIIIe siècle et le début du XXe siècle, notamment pour penser le passage entre des savoirs épars et des savoirs constitués comme science.

Les propositions de communication devront parvenir à l’une des adresses suivantes : Loraine.Chappuis@unige.ch ou Lucie.Buttex@unige.ch

en mentionnant :

- le titre (même provisoire) de la communication

- un bref résumé (10 lignes maximum)

- une présentation de l’auteur (10 lignes maximum)

Délai de réponse à l’appel à communication : au plus tard samedi 14 février 2015



Comité scientifique :
Vincent Barras (Pr. Université de Lausanne), Pascal Bastien (Pr. Université du Québec à Montréal), Falk Bretschneider (Mcf. EHESS), Anne Carol (Pr. Université d’Aix-Marseille), Christine Chappuis (Pr. Université de Genève), Anja Johansen (Pr. CHS – IAHCCJ), Gérard Jorland (Pr. EHESS), Luigi Lacché (Pr. et Président de l’Université de Macerata), René Levy (Dir. rech. CNRS - CESDIP), Silvano Montaldo (Dr. du musée Lombroso - Turin), Michelle Perrot (Pr. émérite Paris VII), Marc Renneville (Dir. rech. CNRS – Criminocorpus), Daniel Roche (Pr. Collège de France), Michel Sapanet (médecin légiste - Poitiers)

Comité d’organisation :
Frédéric Chauvaud, professeur, Université de Poitiers; Patrice Mangin, professeur, Centre universitaire romand de médecine légale Lausanne-Genève; Marc Ortolani, professeur, Université de Nice; Alessandro Pastore, professeur, Université de Vérone; Michel Porret, professeur, Université de Genève

Prix de recherche du comité d'histoire de la sécurité sociale 2015

Prix de recherche du comité d'histoire de la sécurité sociale 2015

Appel à candidatures



Créé en 1973 au sein du Ministère des Affaires sociales, le Comité d’histoire de la sécurité sociale a pour mission de contribuer à une meilleure connaissance de l’histoire de la sécurité sociale et plus largement de la protection sociale de l’Ancien Régime à nos jours, de susciter des travaux scientifiques et d’en assurer ou d’en aider la diffusion.

Dans cet esprit, le Comité d’histoire a décidé de récompenser chaque année des thèses et des travaux du niveau master, achevés depuis moins de trois ans se rapportant à l’histoire de la protection sociale au sens large (chômage et action sociale inclus), y compris dans sa dimension internationale. Les travaux doivent être rédigés en français.

En 2015, quatre prix pourront être décernés par le Comité d’histoire d’un montant de :
2 500 € et 2 000 € pour des thèses consacrées à des travaux de recherches historiques inédits,
1 500 € et 1 000 € pour encourager à la réalisation des travaux de recherches de niveau master.
Conditions de candidature

Les personnes souhaitant concourir doivent transmettre leur dossier
avant le 31 mars 2015.

Il leur est demandé de fournir :
  • une lettre de candidature rédigée sur papier libre,
  • deux exemplaires papier de leurs travaux, qui ne seront pas retournés,
  • la version numérique du document en format .pdf,
  • une copie du rapport de soutenance pour les thèses,
  • un résumé (environ 8 000 signes),
  • un curriculum vitae complet.

L'ensemble devra être adressé au secrétariat du Comité d’histoire de la sécurité sociale, ministère des Affaires sociales : 14 avenue Duquesne, 75350 Paris 07 SP.



En cas de dépôt : 18 place des 5 martyrs du lycée Buffon 75014 Paris à l'attention de Mme De Smet, pièce 1173AT

Conseil scientifique
Un conseil scientifique est adjoint au Comité par arrêté du 18 avril 2013 dont la présidence est assumée par Mme Catherine Omnès, professeur d’histoire contemporaine à l’université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et la vice-présidence par M. Yannick Marec, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Rouen.

Axelle Brodier-Dolino (CNRS-LARHRA),
Anne-Sophie Bruno (Université Paris XIII),
Christophe Capuano (Univervsité Lyon II),
Michel Dreyfus (CNRS),
Robert Fonteneau (CHSS),
Patrick Fridenson (EHESS),
Nicolas Hatzfeld (Université Evry),
Catherine Rollet (Université Versailles-St-Quentin-en-Yvelines),
Bruno Valat (Université Toulouse)
Secrétaire de rédaction
Olivier Vernier (Université Nice),
Florence Weber (ENS) est chargée en liaison avec l’association et son conseil d’administration de suivre les projets en cours, de donner un avis sur certaines affaires, de participer au choix des projets d’études.



CONTACTS
Elisabeth de Smet
courriel : elisabeth [dot] desmet [at] sante [dot] gouv [dot] fr